Déposer les armes

Je n’ai rien écrit depuis quelques temps, ce n’ai pas l’envie qui me manque mais je n’y arrivai pas. Aujourd’hui, j’ai eu l’envie de raconter la suite de notre magnifique histoire.

Petit’embryon qui n’est plus du tout un petit’embryon, tant mieux, va très bien. L’écho des 12 semaines a été très émouvante mais je crois que la petite échographie que la gynéco m’a faite au 4 éme mois restera celle qui m’a fait réalisé, il ressemblait tellement à un bébé que j’en ai fondu en larmes, je venais de réaliser que c’était bien vrai, qu’un bébé était bien dans mon ventre.

Depuis les choses vont très bien, j’ai commencé à sentir petit’embryon à 4 mois et demi et depuis il ne cesse de gigoter dans tous les sens pour notre plus grand bonheur!! J’ai été arrêté au 5 ème mois car je travaille avec des personnes en situation de handicap et sur un groupe ou la violence est très présente, j’ai eu quelques frayeurs. La gynéco nous a dit qu’elle ne souhaitait pas attendre qu’il y est un vrai problème pour m’arrêter. Je passe donc mes journées à la maison et je savoure chaque seconde de sentir mon ventre bouger. J’en suis aujourd’hui à 28 sa, soit 6 mois pleins, nous sommes sur notre petit nuage et aujourd’hui j’ose me projeter avec ce petit être tant espéré. Nous avons décidé de ne pas connaitre le sexe de notre amour parce que finalement cela est tellement peu important, l’essentiel est qu’il soit en bonne santé. Alors ce sera la surprise.

Avec Mr Panda nous ne voulions pas expliquer en détails la conception de notre amour à notre entourage large. Nos familles en ont décidé autrement puisque avant de nous en parler, tous le monde était déjà informé que nous ne pouvions pas avoir d’enfants naturellement et que la médecine nous a aidé… Sur le moment nous ne l’avons pas très bien pris et puis finalement petit’embryon saura comment il a été conçu alors si dans quelques années il en parle dans une conversation avec ses petits cousins, ce ne sera pas une pierre jeté dans la marre puisque tous le monde connaitra notre parcours.

Il y a peu de temps, lors de ma dernière PDS pour la toxo, j’ai eu droit à une MAGNIFIQUE RALC: nous discutions avec l’infirmière pendant qu’elle me piquait et nous en venons à parler de la FIV, je lui explique que nous avons eu énormément de chance puisque notre première FIV a fonctionné du premier coup. Et la réponse de cette infirmière: »Ah la FIV a marché du premier coup, alors ça c’est que cela ne marché pas avant parce que vous y pensiez trop ». Sincèrement j’ai cru que j’allais lui planter son aiguille dans la langue pour dire des énormités pareil!!! Je lui est donc expliqué que NON NON NON et NON ce n’était pas dans ma tête qu’il y avait une VRAIE raison. Les RALC ne nous quitterons donc jamais!!!!

Dans quelques jours cela fera 1 an que nous savons que nous ne pourrons jamais avoir d’enfants naturellement et deux ans que nos essais bébé ont commencé, il y a des dates qu’on oublie pas. Ce jour d’octobre pluvieux: Ce qu’ils ont perdu

J’espère que cette article ne fera souffrir aucune Pmettes, ce n’ai pas le but, je souhaite plutôt donné de l’espoir a toutes celles pour qui c’est difficile en ce moment.

Publicités

Vacances et annonces

Nous sommes en vacance avec Mr Panda depuis une semaine. Cette année nous ne partirons pas en vacance, nous avons j’ai beaucoup trop peur qu’il se passe un problème avec notre petit’embryon loin de chez nous. Nous en profitons pour nous reposer, nous rafraichir car chez nous il y a eu la canicule et il a fait très très très chaud!! Nous profitons donc de notre magnifique département qui nous offre à 3 minutes de la maison une très belle rivière pour se baigner:

IMG_20170718_163803.jpg

Et nous en profitons pour terminer les quelques travaux de la maison que nous avions mis de coté pendant la PMA car nous n’avions finalement plus trop envie de nous projeter sur autres choses que la PMA, chaque PMettes sait à quelle point la PMA est une activité à temps plein. Donc Mr Panda a commencé le carrelage du sol de la cuisine que nous n’avions pas fait, et moi, ben je le soutiens…..mentalement.

A la dernière échographie la gynécologue nous a dit que nous pouvions annoncer l’existence de notre petit’embryon. Depuis quelques semaines nous avons donc commencé les annonces (la famille proche et les amis proches étant déjà au courant). Nous avons annoncé la nouvelle aux grands parents de Mr Panda et ceux-ci se sont immédiatement attelés à l’annoncer à l’immense famille de Mr Panda, ce qui soit dit en passant m’arrange vraiment car c’est encore difficile à dire que « je suis enceinte » et que d’ici quelques mois un vraie bébé va venir nous rejoindre. Depuis, toute la famille est au courant et nous avons eu que de bonnes réactions, nous recevons des propositions de tantes qui veulent faire des brassières et d’autres qui veulent faire des tours de lit pour le berceau. De mon coté les annonces ont étaient plus rapide ma famille est moins grande. Nous avons choisi de ne pas nous confier « d’office » sur les circonstances de la conception de petit’embryon. Nous ne voulons pas en faire un secret avec la famille et si la question se pose à un moment donné dans la discussion alors nous ne le cacherons pas mais nous ne voulons pas que ce soit ce que l’on retient de notre bonheur. Concernant les collègues de travail et autres nous n’évoquerons pas nos difficultés car cela nous semble trop intime.

Les annonces au travail sont allées bon train aussi. J’ai annoncé à mon chef « suppléant » (le vraie étant en congés) qui s’en doutait suite à mes arrêts maladie pendant la FIV. J’ai senti une boule d’angoisses terrible: et finalement si ça s’arrêtait là il faudrait que je dise à tout ce petit monde que tout est finit, quelle angoisses! Mon chef a était très gentil, m’a félicité et m’a demandé si j’allais bien et qu’il ne fallait pas que j’hésite à m’arrêter si j’étais trop fatigué. Je l’ai annoncé à quelques collègues et les ragots ont fait le reste, mes collègues m’ont félicités et voila. Je travail dans un univers très féminin donc les grossesses, c’est coutumier, alors finalement personnes n’en fait une affaire d’état et ça me va parce que je n’ai pas envie qu’on m’en parle continuellement, j’y pense déjà à chaque seconde de toute la journée. Une fille qui fait des remplacements est elle aussi enceinte: de 8sa, elle l’a annoncé quelques jours après moi. Cela m’a beaucoup choqué qu’elle l’annonce au travail, à des gens qu’elle connait depuis quelques semaines tout au plus, étant à seulement 8sa! Il y a vraiment un monde entre nous et sa sérénité m’intrigue énormément. Elle m’en a beaucoup parlé avant mes vacances, moi à l’écouter tout en restant secrète sur notre parcours: elle ne souhaitait pas un suivis ni de sage-femme ni de gynéco, les échos lui suffisent, moi qui est véritablement un besoin d’avoir ce coté médical très très présent pour me rassurer! Ce jour là elle m’a raconter qu’il y avait deux jours elle avait eu son echo de datation et que le gynéco lui avait sortie un « espèce de long truc avec au bout un préservatif » qu’elle n’avait jamais eu ça et que cela la beaucoup gêné car son mari était présent, que c’était pas franchement glamour et m’a demandé si j’avais déjà eu ça. J’ai sourit, je connais trop cette sonde… et Mr Panda aussi sauf que nous n’étions pas inquiet pour le coté « glamour » de la chose….

Mr Panda l’a annoncer à ses collègues et les réactions ont étaient positives malgré certaines questions auxquelles il n’était pas préparé: « Comment Mme Panda te la annoncé? » Euh Mr Panda est resté un peu bête et à réfléchit 5 minutes avant de dire que je lui avait annoncé comme ça, sans rentrer dans les détails.

Ayant très mal au dos depuis quelques jours, je me suis décidée d’aller avec Mr Panda à acheter un coussin d’allaitement, il parait que cela fait des miracles. Nous nous décidâmes d’aller dans un magasin de puériculture. Pousser les portes de ce magasin: quelle étape! Nous voici Mr Panda et Mme Panda dans ce magasin plein de ventre rond et de poussette, de petit pyjama et de lit de bébé, quelles émotions, c’était vraiment nous qui étions là? On reste pas trop, on ose pas trop demander, d’autres femmes beaucoup plus enceinte que moi on surement besoin de plus de conseil, une vendeuse vient nous demander ce que nous cherchons. Elle me demande si c’est pour moi: euh oui je crois que c’est pour moi, c’est pour quand la naissance? euh janvier. On prend le coussin, on paye, on sort, trop d’émotions mais je dort mieux.

J’en suis à 17sa tout pile, je n’en reviens toujours pas de tous ce bonheur et j’ai encore peur que la vie nous fasse un coup par derrière, nous avons rendez-vous le 10 Août pour le rendez-vous mensuelle et le stress est de nouveau bien présent. Espérons que tous ce passe bien, je ne sens pas encore bouger petit’embryon.

Et bienvenue au véritable petit panda né il y a quelques jours!!

7 juillet 2017

Cela fait 2 deux fois que je recommence mon article: une fois en expliquant dans les détails comment cela s’est passé notre journée de vendredi et une fois (celui-là) en étant rapide sur la journée de vendredi.. Je ne sais pas comment aborder les choses sans faire de la peine à quelqu’un parce que finalement je sais trop bien que quand je lisais des articles comme celui la j’étais contente mais j’avais un gros pincement au cœur. J’étais contente pour la personne, mais en même temps j’avoue avoir été un peu jalouse. Alors je pense que ce sera l’article avec le moins de détails sur vendredi car je crois que j’aurais préféré lire celui la que l’autre finalement.

Vendredi était la l’écho du premier trimestre. J’étais évidemment très stressée, Mr Panda comme à son habitude pas stressé du tout. Et l’échographie s’est très bien passé! Petit’embryon va bien, très bien même. La gynéco la réveillé et elle a été servie: Petit’embryon bouge beaucoup, vraiment beaucoup à telle point qu’elle a eu beaucoup de mal à le faire tenir en place (il remuait dans tous les sens dans sa baignoire personnelle) afin qu’elle puisse le mesurer sous toutes les contours. Il a tout ce qu’il faut ou il faut donc c’est parfait elle a dit! C’est une expérience extraordinaire, c’est magique. Nous avons été très émus de voir notre petit’embryon, qui n’est d’ailleurs plus vraiment un petit embryon maintenant! Nous avons demandé à la gynéco les risques de fausse couche à ce stade et elle nous a dit qu’il n’y avait plus beaucoup de risques, que nous avons passés les gros risques et que nous pouvons l’annoncer si ce n’était pas déjà fait. Nos familles proches (parents, frère, sœur sont au courant) et nos plus proches amis sont déjà informés. Nous allons maintenant l’annoncer autour de nous au sens large, collègues de travail, familles moins proches. C’est une autre étape.

 

Je voulais dire à toutes les Pmettes et leurs chéris de la terre que se sont vraiment des warriors de passer par tout ce parcours. Je voudrais leurs dire qu’elles sont les plus fortes car au delà de toutes la souffrance psychologique de cette épreuve il y aussi un poids énorme de ce que nous renvoie la société, les gens avec leurs « croyances » fausses. Je veux leurs dire combien elles doivent y croire, combien elles ont raisons d’essayer et d’essayer encore, de se battre malgré les difficultés. Que j’espère que toutes les Pmettes trouverons une solution à leurs soucis, quel qu’elle soit et qu’elles seront en paix avec cette solution. Je pense à vous toutes et j’espere sincèrement que le train dans lequel je suis assise depuis quelques semaines se remplisse le plus vite possible!!

❤💕💕❤

La collègue

Première chose: Je crois que petit’embryon est toujours la, enfin je l’espère vraiment!!!

Josette une collègue de boulot (elle n’ai au courant d’absolument rien de nos soucis) avec qui je m’entend plutôt bien. Il y a plus d’un an de ça, Josette (28 ans) m’annonce qu’elle est enceinte, qu’elle voulait me le dire en personne et non pas que je l’apprenne par d’autres. Cela fait quelques mois que nous essayons nous aussi d’avoir un bébé, mais j’ai ce pressentiment que les choses ne seront pas aussi simple pour nous. J’encaisse la nouvelle mais au fond cela m’ai difficile, je fais « genre » je suis contente pour elle. Je travaillais à ce moment là presque tous les mercredis avec elle (suppliceeeee) et j’ai vue son ventre grossir, sa sœur appeler pour parler siège-auto, pyjamas, body, je l’ai entendu se plaindre de sa grossesse, qu’elle était fatiguée, malade, qu’elle se sentait énorme. Puis (parce que j’aime me faire du mal) je lui avais demandé en combien de temps elle est tombée enceinte? ah ah ah une C1, elle a arrêté la pilule et bim enceinte le cycle d’après!!! Puis elle a été en arrêt de travail.

Je n’ai pris aucunes nouvelles pour savoir comment elle allait, cela m’était IMPOSSIBLE. Elle est venue vers la fin de sa grossesse, juste avant qu’elle accouche avec son gros ventre, j’ai essayé tant bien que mal de l’éviter mais j’ai pas réussi, elle est venue directement sur l’unité ou j’étais… Elle s’est plainte que ce n’était pas une partie de plaisir la grossesse, je crois que je n’arrivais même pas à l’écouter, je voulais juste qu’elle parte ailleurs, je ne voulais pas voir ça (son gros ventre). Sa fille est née, elle m’a envoyé un message pour me l’annoncer, j’ai pleuré. J’ai répondu « félicitations, elle est très mignonne ». Puis je n’ai jamais repris de nouvelle, impossible. Je ne suis vraiment pas sympa j’aurais du mais je n’ai pas pu.

Au début de la stimulation en Avril, une collègue m’a dit que Josette devait passer dans les prochaines semaines avec la petite qui depuis était née pour la présenter et passer sur les unités. J’ai alors espéré, espéré, espéré qu’elle vienne pendant la ponction au moins je n’aurais pas à la voir elle et sa petite. BINGO elle n’est pas venue avant la ponction, je ne l’ai pas vue. Je suis revenue au travail depuis 3 semaines et personnes n’en parlaient alors j’étais sereine, elle avait du venir pendant mes arrêts de travail (ce qui m’arrangeait vraiment)…. 

Hier après-midi, au travail, en pause avec deux collègues (une qui a deux enfants et une d’une petite cinquantaine sans enfants). L’une nous dit « ah tiens Josette doit venir à 16h ». L’angoisse d’infertile a refait surface, mon cœur bat un peu plus vite, comment vais-je faire pour l’éviter parce que je ne veut pas voir!! Je ne veux pas voir ça (une C1 heureuse). Puis je pense à petit’embryon, il est toujours la mon plus bel espoir, enfin il était toujours la la semaine dernière, je croyais que cela me suffirais pour pouvoir affronter cette vision d’une maternité heureuse en C1 (naïve que j’étais!).

Josette arrive avec sa super poussette, son beau bébé!! Et la je me suis pris tous ça en pleine face, moi qui croyais pouvoir l’affronter! Alors bien sur j’ai fait, par obligation de politesse des « areuh areuh beau bébé » mais cela n’a pas durée et je suis retournée m’assoir. Mes autres collègues étaient complétement gaga de ce beau bébé,  j’espère que mon « mal à l’aise » ne s’est pas trop vue…. Je voulais juste qu’elle parte (je suis vraiment horrible!!). Tout cela me renvoyait tellement de choses, tous ce que j’avais tellement eu peur de ne jamais espérer avoir un jour et tous ce qu’aujourd’hui je pourrais perdre si petit’embryon ne restait pas dans mon ventre. Elle a fait tété au sein son bébé au bureau de mon unité: nous étions avec mes deux collègues. Josette s’est plaint encore, elle nous a regarder ma collègue sans enfants et moi et nous a dit « oh ben vous avez bien raison de pas avoir d’enfants parce que entre les vergetures et les nuits blanches, c’est pas la joie ». J’ai eu envie de lui crier, hurler que ce n’ai pas toujours un CHOIX que de ne pas avoir encore d’enfants et qu’elle a une chance inouïe, qu’elle ne sait pas ce que la vie peut faire endurer à certaines pour avoir cette chance d’avoir des vergetures et des nuits blanches. Je n’ai rien dit et ma collègue sans enfants à rigolé. Josette est retournée sur son unité je sais que beaucoup de mes collègues sont passés la voir elle et sa petite. Je n’y suis pas retournée, j’avais trop de travail hier soir. 

J’ai passé plusieurs minutes aux toilettes, a sécher mes larmes afin qu’elles ne se voient pas. Je me suis rendue compte qu’elle avait eu le temps d’être enceinte, d’accoucher d’un bébé, la petite à 6 mois. Et j’ai supplié encore plus fort petit’embryon pour qu’il reste la, dans mon ventre!!

Samedi soir nous fêtons l’anniversaire d’une amie, nous serons 3 couples, dont un couple qui a déjà un petit garçon. Elle est enceinte du deuxième, une fille, elle doit arrivée au mois d’Aout. Les deux enfants sont issus tous les deux de C1. Je sais qu’elle ne fait ABSOLUMENT pas attention à tout ce qui concerne sa grossesse: elle a été faire du ski cet hiver alors qu’elle se savait enceinte de 3 mois. Alors je redoute cette soirée je pense qu’elle va être compliquée pour moi, je vais encore avoir cette vision de la merveilleuse grossesse sereine.

J’ai toujours aimé les bébés, je trouvais cela mignon mais je n’imaginais pas ce qu’ils pouvaient représenter. Hier soir, je me suis rendu compte que la PMA, l’infertilité m’a beaucoup changé, je ne vois plus les bébés de la même manière. Aujourd’hui je vois un bébé comme un miracle et j’en veux aux personnes qui ne voient pas cela comme ça et qui ne se rende pas compte de la chance qu’ils ont. Je sais aujourd’hui qu’un bébé, un enfant peut être un véritable combat.

Et puis j’ai encore tellement peur, j’ai peur que petit’embryon ne reste pas dans mon ventre, je le supplie tous les jours de rester la, bien au chaud encore pendant des mois. Je me demande si un jour j’arriverais à ne plus avoir peur de perdre petit’embryon? Comment fait-on pour être plus sereine après un parcours PMA? Il reste 4 semaines, 4 longues semaines avant la prochaine écho cela me parait tellement long, comment vais-je faire pour y arriver? Comment les « autres » font-ils pour vivre ce moment la avec autant de légèreté? J’ai bien conscience de la chance que nous avons et j’espère ne froisser personnes avec ces problèmes de « riche ». Mais je crois que ce n’est pas parce qu’on a un petit’embryon dans le ventre que les séquelles et les angoisses de l’infertilité et de la PMA disparaissent.

Rendez-vous en avance

 

Après avoir alerté les urgences gynécologique mardi soir, nous avons pris la décision avec Mr Panda d’appeler quand même la PMA mercredi matin histoire qu’ils me disent aussi que c’est surement pas grave ces pertes étranges. J’appelle donc la PMA mercredi matin, la secrétaire me dit que c’est très certainement une grosse perte du à la progestérone, que ce n’était probablement rien d’inquiétant, mais qu’il fallait surveiller ça dans les prochains jours surtout qu’il n’y ai pas de sang. Je pense que la gentille secrétaire à du sentir mon angoisse au téléphone. Elle m’a donc proposé si j’étais trop angoissée une petite écho le lendemain donc jeudi à 11h15 en me prévenant que ce sera le Dr Pessimiste car Barbie est au bloc le matin. Donc je n’ai évidemment pas dit non n’en pouvant plus d’attendre. Le soir même j’ai demandé supplié à mon chef de me laisser sortir 15 minutes avant. Il a accepté (oufffff), je travaille dans un univers très féminisé et je pense qu’il se doute de quelque chose.

10h45 Mr Panda vient me chercher au travail. Le trajet a été long et je n’étais plus vraiment sur de vouloir savoir finalement (encore un paradoxe). Nous arrivons à la PMA presque à l’heure. Mr Panda a presque du allé chercher un fauteuil roulant tant mes jambes ne me portées plus… Et surprise Barbie est finalement sortie du bloc plus tôt que prévue et elle peut nous recevoir (même si elle avait son sac et s’apprêtait à partir…). Bon ben allons-y. J’étais dans un état de stress que je crois n’avoir jamais connu!!

Mr Panda n’était pas du tout stressé, totalement zen je dirais même!!! Il m’apaise tellement!!! Mais vraiment je ne sais pas comment il fait!!

Elle me demande ce qu’il s’est passé, je lui explique. Elle me dit que c’était sans doute la progestérone et que c’est rien de grave mais qu’on allait regarder… On passe à coté, bien sur avec la sonde d’échochatte! Je vois de suite que l’embryon est la, on peut pas le louper, impossible!! Puis barbie affiche le cœur de petit’embryon sauf qu’avant qu’elle allume son appareil l’image donnée une ligne droite (j’ai cru que mon cœur allait s’arrêter net). Mais non c’est juste l’appareil qui n’était pas allumé. Quelques secondes après le cœur de petit’embryon, son cœur bat!!!! C’est un son magnifique!! Mr Panda et moi étions aux anges!!! On aurait voulu l’écouter encore, encore et encore mais avec Barbie il faut allé vite donc on a eu le temps de l’entendre et hop hop hop pas le temps de s’émouvoir, son petit cœur bat comme il faut. Il mesure 11,9 mm à 7,5 SA, l’utérus est bien comme il faut, les ovaires sont encore pas mal grosses mais c’est normal c’est du à la FIV pas d’inquiétude. Finalement Barbie nous dit qu’elle veut faire le rendez-vous qu’elle aurait du faire mardi, car cela tombé bien mardi elle était archi pleine et que ça l’arrangé qu’on le fasse ce jour. Bon ben, nous on aurait bien voulu revoir petit’embryon mardi aussi m’enfin allons-y. Donc tout va bien. Elle semblait contente pour nous, nous a félicité et quand même mis en garde que tant que le premier trimestre n’est pas finit il faut resté vigilent. Barbie nous a parlé des différentes manière de dépister la trisomie. Il faut qu’on prenne rdv avec un radiologue ou bien une gynéco habilitée pour faire l’écho: ma gynéco de ville les faits donc cela tombe très bien.

A la fin du rendez-vous Mr Panda me demande si je suis rassurer donc je lui dit oui ça va mieux, que j’avais peur que le cœur ne batte pas!!! Barbie nous a dit qu’un parcours FIV est déjà très éprouvant, que ce n’est pas facile à vivre alors quand cela marche forcément il a beaucoup d’angoisses derrière. Alors je me suis rendu compte qu’en faite Barbie n’était peut être pas si dénuée d’émotions que ça, depuis le début j’ai toujours eu cette impression qu’elle était très détachée de toutes émotions, que finalement nous n’étions que des follicules et des spermatozoïdes. C’était la dernière fois que nous allons voir Barbie.

Nous sommes vraiment tellement content que petit’embryon soit la, et en vie, c’est tellement magique!! Je ne peux m’empêché de penser à toutes celles et ceux qui attendent, j’espère sincèrement qu’un jour la chance tournera pour tous le monde!. Je pense beaucoup aux deux filles qui étaient avec moi pendant la stimulation:

Si un jour tu passe par ici, nous avions comparé la rapidité des rendez-vous des deux gynécos (Barbie et Mme Pessimiste) et en avions conclue qu’elles étaient aussi rapide pendant les rendez-vous l’une que l’autre et que pour les questions fallait pas s’y attarder… Je ne sais pas si tu te reconnaitra ni même si tu passera un jour par ici, mais j’espère sincèrement que les nouvelles sont bonnes pour vous.

Et toi qui a eu la stimulation en même temps que moi et qui a eu la ponction le même jour. J’ai compris que tu en étais à ta 4 ème FIV. Quand je suis sortie de la clinique on s’est souhaitée « bonne chance », j’espère sincèrement que pour vous la chance à tourné.

Prochaine étape: le Vendredi 7 juillet à 14h30 pour l’écho du premier trimestre (ces mots me semble tellement étrange)!!! D’ici la il va falloir que j’apprenne à me détendre, je crois que ça va être un gros gros travail à faire sur moi même!!!!

Boule d’angoisse

J’ai hésité avant d’écrire car je nous trouve déjà très chanceux de ce qui nous arrive alors cela me gène d’écrire. Et puis certaines m’ont demandé des nouvelles alors vous m’avez décidé à écrire! Je ne devrais tellement pas avoir à me plaindre, je le sais, et pourtant….

Je ne croyais pas que le fait de savoir qu’un petit embryon s’était accroché dans mon ventre me fasse autant angoissé.

Je viens de passer deux heures à pleurer de grosses larmes car en fin de journée j’ai eu une grosse perte blanche jaunâtre. Cela ne m’était jamais arrivé une perte de cette « consistance » et j’ai eu très peur. Je me suis fait (avec l’aide de Mr Google bien sur) tous les scénarios possible, pas les meilleurs évidemment. J’ai fini par appeler les urgences gynécologique les plus proches (oui oui en écrivant cela je me rend compte que j’ai appelé les urgences pour une perte inhabituelle, folie quand tu nous tiens…). La sage femme ne m’a pas semblé inquiète, elle m’a dit que ce n’était pas très inquiétant tant qu’il n’y a pas de sang marron ou rouge vif et que je n’ai pas mal au ventre. Cette histoire résume assez bien mon état d’esprit: je suis une boule d’angoisses, je pleure plusieurs fois par jours pour tous et rien….

J’ai l’impression de n’être ni dans le train, ni sur le quai. Je suis dans un entre deux, entre deux eaux. Je sais que nous avons eu une chance ÉNORME que cette FIV, la 1ère nous ai permis d’accéder à un premier taux correct, puis un deuxième taux qui augmente comme il faut. Je crois que j’ai peur de cette chance, j’ai peur que cela cache une dégringolade encore plus difficile, peur que cette chance cache quelques choses, que c’est trop simple.

Je n’ai plus de douleurs de règle depuis une petite dizaine de jours. J’ai un peu des douleurs à l’utérus mais plus des tiraillements que des douleurs de règle, je suppose que c’est normal. Sauf que dans ma folie quand cela me tire à l’utérus, je suis sur que je vais faire une fausse couche, et quand je n’ai pas mal, le cœur s’est arrêté (a supposer déjà qu’il batte) et la fausse couche ne va pas tarder… enfin je crois devenir folle, n’est ce pas?

Le rendez-vous avec Barbie est mardi prochain ( le 6 juin). Je n’ai rien eu depuis la dernière prise de sang. Pas d’écho, rien. Je trouve ce rendez-vous vraiment tard car ma ponction à eu lieu le 25 avril, et le 6 juin nous serons donc à la fin de la 6 ème semaine, presque à la 7ème!!

Mr Panda va bien, il est positif et PATIENT. Cela me fais un bien fou, avec sa patience il arrive à me calmer quand je boue et que je crois que ce 6 juin n’arrivera jamais…. Et j’ai repris le travail depuis plusieurs jours maintenant, cela aussi contribue à m’aérer la tête, j’arrive pendant « 5 petites minutes » à ne plus penser à petit’embryon.

Je ne veux vraiment pas me plaindre de notre situation. Je ne parlerais pas ici d’aucun symptômes car mes angoisses sont 1000 fois plus gênantes que ces symptômes.

 

A chaque jours suffit sa peine.

2 460 ui/l

Alors le taux doit doubler toutes les 48h il parait: Google et WP me l’ont dit. Il faut donc que le taux soit au moins à 2640 ui/l aujourd’hui.

Cette semaine a était longueeeeee, longueee. Depuis le début de ce parcours PMA je crois que je n’ai jamais vécu une semaine plus longue. J’avais peur, peur que ce taux n’augmente pas, peur de perdre le peu que nous avons. 205 ui/l ou comment des chiffres peuvent changer notre vie et nous donner un espoir inconditionnel.

Cette semaine j’ai fais plusieurs autres tests de grossesse pipi: 6 au total, après Mr Panda m’a amené à l’asile dit qu’il fallait que j’arrête, donc j’ai arrêté, avec beaucoup de mal. Peut être qu’en faite je voulais simplement vérifier que je ne rêvais pas. J’ai fait tellement de tests de grossesse négatif que je ne croyais pas un jour voir une deuxième barre sur l’un d’eux. J’avais même pensé à un moment que c’était une grosse blague ces tests: en faite la seconde barre n’existe pas. Donc ces 6 tests de grossesse fait, tous positif. Cela me rassurait une demie journée, je voyais que les barres se foncées de plus en plus. Puis le stress reprenait le dessus: et si tous cela s’arrêtait.

Nous voici donc 7 jours après la première pds, levée ce matin à 6h45 pour être au labo a coté de chez nous à 7h30. Je donne l’ordonnance et précise qu’il me faut les résultats ce matin car je ne peux plus attendre alors s’il vous plait madame le centre de PMA n’est pas ouvert le mercredi après midi. Cette dame n’a pas du se lever du bon pied: « oui ben vous les aurez à 11h30 comme les autres pas avant, et puis c’est quoi, c’est une FIV? la date du transfert c’était quand? » Heureusement que les infirmières de ce labo sont beaucoup plus gentilles et elles ne font vraiment pas ma!!!

L’infirmière finit par m’appeler et me pique en me demandant des renseignements sur la FIV. Je lui explique le taux de la semaine dernière, elle me demande si j’avais eu des saignements. Elle m’a dit qu’elle espérait aussi que le taux est augmenté. Cette infirmière était vraiment très gentille mais cela m’a rendu triste car j’ai eu cette impression de « la pauvre elle a du faire une FIV » et je n’aime pas ce sentiment.

Comment je vais: Je commence à avoir moins peur du cambriolage donc je dors mieux. Mr Panda a installé un volet à notre porte d’entrée vitrée qui n’en avait pas (oui oui nous vivions un peu au pays des bisounours: volets de la maison quasiment jamais fermés la nuit et une porte d’entrée vitrée sans volet). Je n’ai plus du tout de spottings, ils se sont arrêtés jeudi dernier, le lendemain de le première pds. Puis depuis vendredi ou samedi j’ai mal aux seins, je pense que je me suis palper les seins des milliers de fois depuis vendredi. Aujourd’hui j’ai un peu moins mal mais je les sens sensibles. Et puis j’ai des douleurs aux ovaires et à l’utérus: j’ai comme des petites décharges électriques dans l’utérus qui ne durent qu’une seconde mais je les sens. Et puis j’ai des douleurs de règles (c’est ce qui me fait le plus peur) 3-4 fois dans la journée cela ne dure jamais très longtemps mais pendant 5-10 minutes j’ai mal comme si j’allais avoir mes règles. Alors il suffit que la progestérone est décidée de couler à ce moment la et je suis dans un état second: je suis persuadée que mes règles arrivent et que je fais une fausse couche. Je fais alors l’autruche: je ne veux pas aller aux toilettes, j’ai trop peur de voir du sang, je me retiens alors jusqu’à ce que je ne puisse plus parce que bien sur à un moment je ne tiens plus…. Je retiens alors mon souffle jusqu’à ce que je vois qu’il n’y est rien sur le papier: alors je respire.

Puis l’attente encore un coup!!! Il faut attendre 11h30. J’ai regarder la TV puis fait à manger (j’adore faire la cuisine: cela me détend, je suis dans mon univers et j’arrive dans ces moments là à ne presque plus penser). Arrive 11h30 le repas de midi est au four et j’attends, j’attends le sms qui me dira que mes résultats sont en ligne avec le numéro pour me connecter. 11h40, je fais la vaisselle, toujours pas de sms, mes jambes, mes mains sont tremblantes, j’ai vraiment peur. 11h45 toujours rien, c’est pas vraie cette attente!!! 11h50 Mr Panda appelle car il n’avait pas de nouvelle et me dit d’appeler le labo (Mr le Roi de la patience en aurait-il marre d’attendre ah ah). Donc j’appelle le labo, la dame me demande si j’avais précisé que c’était urgent ce matin: oui mais franchement j’étais sur que c’était tomber dans l’oreille d’un sourd vue la bonne humeur de la dame de l’accueil. Enfin elle me dit qu’elle va le faire valider par la biologiste et que j’allais recevoir le sms pour avoir les résultats. Oui mais madame pouvez-vous me dire le taux, il est à combien? La dame très étonnée me dit que oui bien sur que si je voulais elle me le donné maintenant, le taux est à 3 564 ui/l.

3 564 ui/l

Je respire, je respire un peu. C’est plus que ce que nous avions calculer! Je le dis de suite à Mr Panda qui devait faire les 100 pas au travail. J’appelle la PMA: fermé, il ferme à midi et c’était trop tard, grrrrr. J’appellerais demain pour qu’ils me confirment que c’est un bon taux et pour leur demander si ces douleurs de règles sont normales.

En attendant je n’arrive pas à croire à ce qu’il ce passe en ce moment. Je suis toujours persuadé qu’il va y avoir un problème, que ce n’est pas possible. Je sais que le chemin est encore long et que rien n’est gagné mais un pas après l’autre on avance et ça fais quand même du bien. La peur ne me quitte plus d’une seconde: je me lève avec elle, je passe la journée en sa compagnie et c’est elle qui m’endors le soir à bout de force d’avoir imaginé tous les scénarios catastrophe possible et inimaginable.

Mon petit’embryon reste avec nous s’il te plait reste, on te veut avec nous alors reste s’il te plait reste dans mon ventre et vie!!!!

Euh…. C’est possible ça?

3002545145_1_3_kNSuKQzB-150x150

J’ai repris le travail hier matin, je ne travaillais que le matin. Repos Sieste l’après-midi. Une très très bonne amie (qui est au courant de nos problèmes de fertilité) m’envoie un message en début d’après-midi pour me demander si j’avais fait le test de grossesse pipi que je voulais faire ce jour là. Je lui réponds que non de toute façon pas besoin de le faire les règles vont arriver, je sais que c’est négatif et je préfère le garder pour la prochaine FIV. Je m’endors et me réveille vers 17h avec une envie de faire pipi (désolé pour les détails!!). Je me dis que finalement je devrais le faire ce test, histoire de clôturer l’après-midi en beauté!!! Je fais donc pipi sur la bandelette et pose le test sur la table du salon. Je pars à la cuisine me laver les mains et je reviens voir ce test qui j’en suis SUR et CERTAINE est négatif. Et la quelle surprise: 2 BARRES, 2 BARRES SUR LE TEST!!!! C’est impossible, je rêve, je n’en crois pas mes yeux!!! Il doit y avoir un problème c’est sur et certains ce test est faux!!! Ayant déjà testais jeudi dernier avec un autre test qui évidemment était négatif (trop tôt sans doute) j’ai ressortie ce test et les ai comparé: il y a bien une deuxième barres sur celui que je venais de faire!!!!! IMPOSSIBLE!!!!! J’appelle Mr Panda au travail en lui disant que je venais de faire un test de grossesse et qu’il était positif!!! Mr Panda n’en revient pas et me dit ben on verra demain à la prise de sang!!! Que peut être les hormones que je prends fausse le test: oui peut être mais j’en est déjà fait un qui été négatif alors si les traitements modifie, ils auraient modifié celui la aussi et c’était pas le cas puisqu’il était négatif!!

Mr Panda a dit: on attend demain: ça c’est dans le cas ou j’ai déjà eu mon diplôme en « école de la patience ». Sauf que je n’ai pas eu ce diplôme: il reste un test de grossesse dans ma pharmacie, la même marque que celui que je venais de faire. Il m’en faut un autre, d’une autre marque peut être que c’est la marque qui fausse tout, il y a forcément un truc!!! Je décide donc de partir à la pharmacie pour acheter un autre test d’une grande marque avec l’affichage du nombre de semaine si positif…

Me voici donc avec mes deux tests dans leurs emballage. Je prépare mon plan d’attaque du test de grossesse pour vérification d’un faux positif. Mon plan: un autre test plus tard dans la soirée et un autre demain matin juste avant la prise de sang. J’explique à Mr Panda mon plan d’action quand il rentre: il me croit complétement folle, on verra demain dit-il. Mais bien sur Mr Panda, je vais attendre encore, non je veux savoir!! Le soir venu, la raison a refait surface dans mon esprit, et je crois que j’avais très peur de ne voir qu’une barre et d’être déçu… Je n’ai donc pas refait de test.

Réveiller à 3h du matin cette nuit pour vérifier qu’il n’y ai pas de voleurs aller aux toilettes (grosse envie de faire pipi encore). Puis à 3h du matin je me dis « et si je faisais ce 2eme test, ils disent avec les urines du matin sur la notice, mais avec les urines de la nuit ça doit marcher aussi »!!! Me voila donc vraiment ravagé, à 3heure du matin faire pipi sur une bandelette!! Et quelques secondes après: POSITIF encore!!!!! Je réveille Mr Panda pour lui dire que je venais de faire un test et qu’il était positif encore une fois!!! Il dormait à moitié le pauvre! Il réussit quand même à me dire que je suis vraiment frappé, et me demande si je comptais faire des tests toutes les heures pour être sur? Qu’on verra demain matin! Oui Mr Panda on verra déjà le dernier test de grossesse que j’ai, celui qui dit le nombre de semaine la prise de sang demain matin.

Je n’ai réussi à me rendormir que vers 5h: Et si c’était possible, et si cet embryon parfait s’était accroché!! Levé 6h45. Nouveau pipi de bon matin: TEST, le dernier que je possède: POSITIF lui aussi, ENCEINTE de 2-3 semaines: c’est bien ça Mr le test!!! Arrivé au labo (après avoir vérifier sur les 3 tests que je n’étais pas folle, ils sont bien positif tous les 3), il y a du monde grrr! Cool c’est la gentille infirmière qui me pique, celle qui fait pas mal!! Vous aurez les résultats vers 11h30.

Bon va falloir attendre, j’ai plus de test!!! Verdict à 11h35:

205 UI/l

Bordel de chez bordel de bordel!!!!! C’est POSITIF!!!

Ni une ni deux j’appelle la PMA parce que quand même il ne faut pas oublier que j’ai des pertes, des spottings (qui commence depuis hier matin à s’estomper de plus en plus mais qui sont encore un peu présent). La secrétaire de Barbie me dit que le taux est parfaitement dans la norme!! Concernant les pertes, elle m’a demandé comment elles sont: marrons et sont depuis hier matin moins présente, uniquement quand la progestérone coule et en toute petites quantité. Donc pas d’affolement me dit-elle, ce n’est sans doute pas très inquiétant, peut être que cela fait ça quand je met la progestérone ou bien c’est la progestérone qui fait cela. Elle m’a dit que tant qu’elles sont marrons pas d’inquiétude si elles deviennent rouge, j’arrête de suite l’aspegic et je les appellent (ça c’est moi qui la dit).

Donc on refait une prise de sang mercredi prochain pour vérifier que le taux évolue comme il faut!! Ça va être long jusqu’à mercredi, très long!!! Et elle m’a calé la date d’un rdv avec Barbie: le 6 juin, beaucoup trop loin pour que je m’y projette!!! Déjà mercredi prochain, après on verra.

J’ai aussi été chez le médecin car je dors très très mal depuis le cambriolage et franchement je ne me sens pas d’aller travailler les prochains jours. Ces spottings me font très peur même si cela n’a pas l’air très inquiétant d’après eux, moi j’ai peur. Je sais que je pourrais aller travailler et que quand même ça crains, le trou de la sécu c’est moi!!! Mais je suis arrêtée jusqu’à vendredi prochain…

On est très content avec Mr Panda mais qu’est-ce que j’ai la trouille!!! Petit Panda, Petit’embryon, Petit bout de vie s’il te plaît accroche toi vraiment bien!!!!!! Et comme quoi on peux arrêté d’avoir mal aux seins (je n’est toujours pas mal d’ailleurs), avoir des spottings, être tout à fait « normal » sans aucun changement et avoir une prise de sang positive!! Un jour lafivenrose m’a dit: « en PMA on peux avoir des mauvaises mais aussi des bonnes surprises ». Je sais que rien n’est gagné, tout ça est tellement fragile, qu’on peux perdre à tout moment le peu de ce qu’on a!!!

Mais petit’embryon est encore la!!!!! On t’aime déjà petit’embryon alors reste là s’il te plaît!!

La malchance habite chez les pandas

299059

Je crois que la malchance est rentrée chez nous il y a quelques mois déjà mais ce weekend elle a véritablement fait des ravages!!!

Depuis quelques jours je n’ai plus vraiment mal aux seins, je n’ai mal nul part d’ailleurs je vais bien, pas de fatigue, rien alors franchement je n’y crois plus à l’accroche de notre embryon parfait. Je ne veux qu »une chose: qu’on en finisse vite avec la prise de sang et qu’on passe à la FIV 2. Je m’y prépare depuis quelques jours mais Mr Panda, il lui faut du concret, du chiffre, pour accepter la fin de la FIV 1: c’est à dire la prise de sang négative donc mercredi il aura sa « preuve » de ce que je sais déjà: que tout est fini pour petit’embryon…. Mais il faut continuer la progestérone, l’acide folique et l’aspegic nourrisson, la dame de l’accueil à la PMA a dit que tant qu’on à pas les résultats de la prise de sang on continue alors j’exécute, comme toujours, en bonne élève !!

2h du matin dans la nuit de samedi à dimanche: je suis prise de violent maux de ventre, ils me réveillent, je me tourne dans tout les sens, je réveille Mr Panda au passage. Les règles arrivent, j’ai très mal, je ne les veux pas, je pleure car j’ai vraiment très très mal (je ne me souviens pas avoir déjà eu aussi mal, les tas d’hormones que je m’enfile depuis quelques semaines sont certainement responsables…). Je suis triste j’ai pas envie d’avoir mal, pas pour ces règles qui signent la fin. Pas de filet, pas de « au cas où » pour cette FIV juste de la tristesse et de la peur….

Je prends deux spasfons: toujours pareil, pas de changement, j’ai mal bordel je veux pas avoir mal!!! Je suis pas prête, je voulais y croire encore un peu, jusqu’à la prise de sang, putain de DNLP. Mais pas encore de sang qui coule malgré le gros mal de ventre, des spottings. Évidemment je n’ai rien, pas de bouillotte pour me soulager…. La seule solution que j’ai trouvé c’est d’aller prendre un bain chaud. Mr Panda commence doucement à comprendre que c’est le début de la fin. Petit’embryon comme il l’a surnommé n’est certainement plus la…

Je suis dans ma baignoire, celle qui devait accueillir le bain de notre enfant, accueille finalement mes maux de ventre qui anéantisses mes espoirs, (DNLP un jour j’aurais ta peau). Cette eau chaude qui coule sur mon ventre calme mes douleurs et cache mes pleurs. J’entends un « boum », je demande à Mr Panda ce qu’il fait??! Pas de réponses, il est dans la chambre, il ne m’a certainement pas entendu… Pas grave, il a du se cogner…

Puis 5 minutes après j’entends à nouveau « boum », « boum ». J’entends aussi Mr Panda descendre de la chambre et sortir dehors sans me répondre. Je commence un peu à m’inquiéter car Mr Panda avait quand même l’air de pas trés bien allait tout à l’heure quand il a compris que l’embryon c’était sûrement fait la malle. Je m’inquiète et sort rapidement du bain. Mr Panda était re rentré dans la maison et au téléphone avec la gendarmerie. Je comprend rapidement que notre cave en sous sol viens d’être cambriolée, que c’était ça les « boum » que j’avais entendu.

Le gendarme demande à Mr Panda si l’auteur est toujours dans la cave. On entend rien, Mr Panda sort sur le perron de la maison et entend du bruit qui arrive de la cave. Ah ben oui il est toujours la, mais dépêchez-vous ça sent le roussi quand même!!!!

Nous re rentrons dans la maison, éteignons toutes les lumières et fermant la porte d’entrée à clef. Nous sommes montés dans la chambre en attendant l’arrivée des gendarmes.

La gendarmerie finit par arriver au bout de 20 minutes (nous sommes dans un petit village à la campagne et la gendarmerie  n’est pas toute proche) et ils réussissent à prendre le voleur en flagrant délit…

Malheureusement notre voleur s’est cru à bric** dép**: il a volé tous les outils et machines de Mr Panda pour bricoler et refuse de dire ou sont nos affaires. Il devait avoir un complice à qui il donnait les affaires derrière le grillage et celui ci a du partir très vite quand il a entendu la gendarmerie. Le complice est introuvable… La porte de la cave est complètement cassée, tous les gonds ont sautés, elle est inutilisable…

Plus de peur que de mal, mais une belle trouille quand même!!!

Alors oui j’ai eu très très peur et pour dormir la nuit suivante (je pense que cela va durer encore quelques jours) mais c’est paradoxale j’ai encore plus peur de l’avenir, cette FIV2.

Passer le dimanche matin à la gendarmerie pour porter plainte contre l’auteur du cambriolage alors qu’on a juste envie de pleurer sous sa couette que Dame Nature est vraiment une Sale P*te!! Le voleur est venu cambrioler notre cave comme il aurait cambriolé celle du voisin, c’est PAS DE CHANCE, c’est tombé sur nous!!!

Je n’ai toujours pas de règles mais de plus en plus de spottings et je leurs fait entièrement confiance, elles vont arriver d’un jour minutes à l’autre comme toujours….

Malchance, guigne, poisse, FOUT LE CAMPS, DÉGAGE de chez nous bordel!!!!

Le labo m’appelle

Le labo m’appelle un matin pour me dire de venir chercher nos embryons. Je prends le sac isotherme (celui que j’utilise pour mes courses) et part au labo chercher mes embryons. J’arrive la bas, il me les donne, ils sont dans deux tubes à essaie (comme ceux qu’on avait en cours de SVT) qui sont tous givrés car le liquide qui se trouve dedans est congelé. Je repart chez moi avec mes deux tubes à essaie ou sont mes deux embryons dans mon sac isotherme. J’arrive chez moi et je fais de la place entre les poissons pannés et la glace viennetta. Puis je les range dedans.

Et je me réveille….

C’est le rêve que j’ai fait cette nuit. J’ai beaucoup de mal a imaginer que ces petites cellules qui sont un peu de moi et un peu de lui soient loin de moi!!!

Puis j’ai appelé le labo ce matin pour savoir…. Savoir que nos deux dernières petites cellules sont parties à la poubelle certainement samedi ou dimanche. Elles n’ont plus évoluées depuis vendredi, qu’elle a dit la biologiste, il n’y en a aucuns de congelé, qu’elle a dit encore. Puis elle a rajouté qu’il y en avait un qui était en retard (j’ai compris que c’était perdu d’avance pour lui) et que l’autre aurait pu mais qu’il n’a pas voulu… Je comprend plus rien, vendredi lors du transfert, ils étaient très bien tous les deux (ce n’était pas la même que j’ai eu au téléphone ce matin) et aujourd’hui il n’y a plus rien et en plus ils n’étaient pas si bien que ça vendredi!! Je n’ai pas eu le courage envie de lui demander pourquoi? Pourquoi vendredi ils étaient très bien et aujourd’hui elle me dit qu’en faite vendredi ils n’étaient pas si bien ça…. Elle m’a quand même rassuré angoissé sur le faite que celui qu’ils avaient transféré était « parfait » et qu’elle nous souhaite bonne chance. Moi j’ai juste pu dire « merci au revoir » et j’ai raccroché. 

Puis j’ai pleuré.

J’ai pleuré.

J’ai envoyé un message a Mr Panda, impossible de lui dire de vive voix, que si notre embryon parfait ne s’accroche c’est la fin de la FIV n°1.

Et puis j’ai peur, j’ai très peur!!!!

Depuis le transfert j’avais vraiment envie d’y croire, j’étais super optimiste, ça change et ça fait vraiment du bien!! Et la tout s’écroule à nouveaux!!!

Et puis j’ai mal aux seins mais je sais par vous que c’est un des effets de la progestérone alors je ne prends pas vraiment pas ça pour un « signe ». Et puis ne suis pas vraiment plus fatiguée qu’avant, alors j’ai peur, peur de ne pas réussir à garder cet embryon parfait!

Et j’ai peur de l’après FIV1, je ne suis peut être pas assez forte.